Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 16:46

Test1

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 01:49

On change de maison web !!

Trop compliqué, over-blog a changé, je ne me retrouve plus dans leurs menus.

Et je n'ai pas de temps à perdre à chercher comment mettre une photo dans un article, scrogneugneu.

Voilà, je divorce d'over-blog.

Et je me remarie !

ICI

Les aventures de la famille LAPIN continuent !!!

27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 09:11

L'été s'annonçait studieux.

 

 Maman Lapin, rentrée dans le hors contrat oblige, avait du (dû?) inscrire ses enfants à des cours de vacances dignes de ce nom.

Ils n'avaient pas le choix, ils devaient travailler pour Saint Expedit pour le Français.

Eh bien croyez-en l'expérience des devoirs de vacances de Maman Lapin, c'est une réussite.

Des cours clairs, très bien agencés, des études de texte sur de VRAIS textes de littérature, une dictée chaque jour, un devoir corrigé chaque semaine.

Elle vous le recommande !!

Leur site ICI

Pierre a quant à lui suivi les cahiers de vacances de la méthode Boscher.

Maman Lapin est également très satisfaite du résultat. Pierre avait plaisir à faire ses deux pages par jour, une en français, une en maths, et Maman Lapin à l'accompagner, et le corriger.

NDLR J'ai préféré les volumes "mono-matière" plutôt que de prendre ceux intitulés "tout le programme". On a creusé les fondamentaux, et c'est bien là le principal, surtout en CE2 !J'ai opté pour la même chose en maths pour les 2 grands. Mais dans une autre collection, que je ne citerai pas ici, trop rébarbative, un peu sopo, bien que très complète. On essaiera d'en trouver une un peu plus ludique pour l'année prochaine.

Et, c'est la première année que cela arrive, ils vont finir leurs cahiers de vacances AVANT la rentrée ! Ce truc de ouf....

Pour se faire, les grands petits lapins s'installaient à la table de la salle à manger dès leur petit déjeuner avalé, pendant que les petits petits lapins jouaient dehors (et le temps s'y prêtait bien).

En 2 h maximum pour certains jours c'était plié. Et il restait l'après midi entière pour s'amuser.

Ce qui a permis d'aller au bout, c'est, en définitive l'opiniâtreté de Maman Lapin.

Les devoirs de vacances on ne les squizze pas, et pissétou. C'est comme "brosse toi les dents" ou "ne mets pas le coude sur la table", on ne peut pas y échapper.

C'est sans doute ce qui a changé les choses et qui leur a permis de s'y tenir jusqu'au bout.

Parce qu'ils n'en avaient pas envie tous les jours hein, n'allez pas croire que les petits lapins soient au-dessus des autres enfants.

Il y a eu des pleurs et des grincements de dents. Maman Lapin a composé, quand la moutarde montait, elle prenait l'air ou passait le relais à Papa quand il était là ou à Mamily, toujours partante pour s'occuper de ses petits enfants.

Il y a eu aussi quelques petits arrangements avec le planning. Une ballade à vélo ou une partie de tennis le matin à la fraîche qui a décalé les cours l'après-midi. Une visite d'amis ou de cousins qui leur a donné du rattrapage le lendemain matin...

Mais au final, ce sont des petits lapins bien dans leurs programmes qui vont attaquer la rentrée.

Et une Maman Lapin réconciliée avec les devoirs de vacances, et pas peu fière d'y être arrivée !

 

 

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:55

Nous avons fait le choix d'inscrire Camille et Pierre en école Hors contrat l'année prochaine.

Camille ne supportait plus le décalage entre sa vie familiale et sa vie scolaire, que ce soit dans le public ou dans le privé sous contrat.

Elle trouvera dans son futur pensionnat un cadre privilégié en harmonie avec sa foi, qui lui permettra de s'épanouir et d'étudier sereinement.

Elle est heureuse et pressée d'y aller.

Quant à Pierre, ce sont ses difficultés d'apprentissage et d'intégration qui nous ont décidés. Sa directrice actuelle appuie notre choix, reconnaissant que dans une classe de 30 élèves, je la cite, il est "noyé". Les petits effectifs de sa future école (ils seront 7 en CM1-CM2) permettront à son institutrice de le suivre quasi individuellement, ce dont il a grand besoin pour progresser et s'épanouir. Lui aussi se languit de la rentrée tant il a apprécié ses deux journées test passées là bas, il y a déjà de très bons amis.

L'ennui, c'est que ces écoles, du fait de leur liberté, ne reçoivent aucune aide de l'Etat, ce qui engendre de gros sacrifices financiers de la part des parents.

Et c'est là que l'association Education Solidarité intervient.

Après leur avoir rempli un dossier de demande de bourse béton, j'arrive à l'étape "appel aux bonnes âmes".

Je ne vous demande pas d'argent pour nous directement hein, je vous demande, dans la mesure de vos moyens, d'aider cette association qui, elle, pourra nous aider, et subventionner les écoles qui en ont besoin pour fonctionner correctement.

Je vous invite à vous rendre sur leur site, et à lire la lettre aux amis, qui vous permettra de donner ce que vous souhaitez.

Merci d'avance.

31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 09:38

NB : Ce message n'a pas été validé par Papa Lapin.

Il n'engage que Maman Lapin et seulement Maman Lapin.

J'ai manifesté au mois de janvier dernier.

Contre le mariage homosexuel.

Parce que je suis contre, c'est vrai.

MAIS

Je ne suis pas contre les personnes homosexuelles. Ce serait stupide.

Je suis contre cette loi.

Pour tout un tas de raisons, humaines, philosophiques, idéologiques et juridiques.

Je ne suis pas là pour argumenter.

Je voudrais juste rassurer mes amis qui s'inquiètent. Ceux qui se demandent si je ne suis pas folle, ceux qui ne me reconnaissent plus. Parce que ce qu'ils connaissent de moi semble en décalage total avec ce que je défends.

Qu'ils se rassurent.

Mon « militantisme » n'est pas contre une catégorie de personnes.

Il est contre un mode de pensée pernicieux qui nous entraîne petit à petit vers le fond et nous éloigne de nos racines, de notre nature humaine.

Ce soulèvement que l'on observe dans la rue et sur les réseaux sociaux est l'expression d'un malaise ressenti depuis de nombreuses années face à la distance que met l'homme entre la Nature et lui-même. (ou entre Dieu et lui même si tu préfères, parce que c'est la même chose à mon avis)

Si tu regardes autour de toi, si tu ouvres un peu les yeux, tu verras que c'est général.

La machine est en route, et même toi tu contribues à la faire tourner, souvent malgré toi.

Parce qu'on t'a déjà fait avaler des couleuvres, et aujourd'hui tu ne vois pas le mal, tu trouves ça normal.

Tu connais l'histoire de la grenouille qui prenait son bain ?

Tu mets une grenouille dans une baignoire.

Tu y verses d'un trait un broc d'eau bouillante La grenouille sort précipitamment du bain. Elle n'a pas aimé, ça l'a brûlée.

Tu renouvelles l'opération avec le même broc d'eau bouillante, mais cette fois ci tu la verses tout doucement, par petites touches. La grenouille s'endort dans une douce léthargie, et finit par crever, ébouillantée.

Si tu veux en discuter, pas de pb, les commentaires sont faits pour ça. :-)

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 16:07

Pour tous ceux qui l'auraient raté ou qui aimeraient la revoir, c'est cadeau, Maman Lapin l'a retrouvée sur le net après avoir maintes fois tenté de convertir le fichier qu'elle avait.

Merci à la personne bien plus douée que moi en informatique qui a réussi cette prouesse technique !!

Noël dans la famille LAPIN, comme si vous y étiez !

22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:54

La vie bouge et avance chez les lapins !

De grandes décisions ont été prises, des caps ont été franchis, il a fallu faire des sacrifices, renoncer, encore et toujours pour choisir, s'interroger, douter, discuter, tergiverser, contester, s'inquiéter, espérer, prier.

Tout n'est pas encore bien défini.

On est encore suspendus à quelques paramètres avant de crier victoire.

En attendant, des nouvelles de tous et de chacun.

Maman Lapin se réoriente professionnellement, ou plutôt se recentre. Telle que tu la vois aujourd'hui, maman lapin n'est pas seulement la mère exemplaire et l'épouse modèle que tu connais (laisse moi rêver, chui sur mon blog j'dis c'que j'veux)

Après 7 mois de secrétariat en paroisse, Maman Lapin démissionne. Pour raccrocher ses wagons à un nouveau projet. Un truc de ouf. Elle t'en dira plus prochainement. Tant que ce n'est pas fait elle ne veut pas en parler, elle a peur que ça lui porte la poisse. Et qu'on lui pique l'idée.

Mais sache qu'elle est sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines, elle en rêve la nuit, et qu'elle se prend pour Pérette et sa brique de lait.

Camille Lapin grandit, s'affirme, embellit de jour en jour. L'année prochaine elle entamera son année de 4ème en pensionnat de jeunes filles, chez les dominicaines du st Esprit. Une excellente institution qui lui donnera des bases solides pour le lycée. Elle est enchantée, on est allés en famille visiter la maison à l'ascension, et tout lui plait. Les mères, l'environnement, les activités, le programme, l'ambiance. Ele n'avait pas envie de repartir. Même JB et Pierre étaient envieux, ils m'ont tout deux demandé d'aller en pension eux aussi l'année prochaine.

Jb, du fait du départ de Camille qui ne rentrera que toutes les trois semaines à la maison, va devenir l'aîné de la fratrie. Et c'est un rôle qui ne peut que lui faire que du bien. il va pouvoir s'affirmer et s'épanouir. Je gage que ses écarts de conduite répétés au collège ces derniers temps disparaîtront d'eux mêmes. Et que ses notes remonteront. On y travaille.

Pierre lui aussi change d'école. Il passe lui aussi dans le hors contrat. En concertation avec son instit qui est aussi la directrice de l'école publique, il est clair que cette structure d'école parentale à très petits effectifs est le cadre idéal pour un enfant comme Pierre. Il pourra y trouver ses marques et prendre confiance en lui. Aujourd'hui, et je reprends les mots de son instit, il est "noyé". Affaire à suivre, d'autant plus qu'elle me donne une casquette de plus... Instit pour deux demi journées. Ca promet !

Philippe se rebelle. Depuis quelques temps il n'est plus le petit garçon doux et soumis que nous connaissions. Il se détache de nous, joue avec nos nerfs et ça l'amuse beaucoup. Il se fait pardonner ( le fourbe) en abusant de superlatifs " oui maman chérie d'amour que j'aime à la folie !!!!" Toujours blond comme les blés il reste délicat et tendre et nous fait toujours autant rire. Dernière perle en date : " maman j'ai des crottes de nez dans ma culotte" ( il avait joué tout l'après midi ds le bac à sable !)

Et là, vu que j'ai des tonnes de choses à faire ce matin, la tentation est ggrande de faire un châpitre cécile et alex et de torcher ça en moins de deux.

Sauf que non, ils sont bien différents, et depuis quelques temps je me bats avec les enfants pour qu'on ne les appelle pas "les jumeaux" mais par leurs prénoms. Je trouve ça important.

Cécile (Sissi, c'est comme ça qu'elle te répond quand tu lui demandes commment elle s'appelle) est un petit bout de bonne femme au caractère bien trempé. Incapable de maîtriser ses émotions, débordante de vitalité, a 200 à l'heure tout le temps. Cécile fait tout à fond. Elle pleure en hurlant, elle rit à gorge déployée, elle embrasse de toutes ses forces.

Elle aime nommer toutes les parties de son corps, répéter des mots nouveaux, ne pas faire caca sur le pot mais y rester des heures en se levant toutes les 20 secondes pour vérifier, faire des calins, chanter des chansons, danser. Elle n'aime pas les petits pois et tout ce qui est vert en général, le riz, changer la couche et se coiffer.

Alexandre (dit "néné"... Le pauvre ça pourrait bien lui rester...) est un gros pépère placide et serein, pour qui le bonheur n'est pas très compliqué. Il se résume en deux mots : dormir et manger. Alexandre c'est le plus beau sourire de la création. Extrêmement chatouilleux et tactile, il n'est pas avare en calins et caresses. Sa passion : les playmobils (les bipis). Ses défauts, oui il en a quand même : une forte tendance à poursuivre sa soeur pour la frapper en prenant bien son élan, et une odeur de fennec au réveil. Personne n'est parfait. A table il aime tout et en très grande quantité. Il ne s'endort pas sans son doudou avec qui il a un rituel bien à lui, fait de morsures et de caresses, je ne m'immisce pas, c'est privé.

Quant à papa lapin, de ce qu'on peut en dire, c'est qu'il va très bien. Il a soufflé ses 35 bougies le we dernier et pour l'occas maman Lapin l'avait enlevé 24 h dans un chateau en normandie pour se ressourcer. Le genre de pause qu'il leur fallait et qui les a requinqués. Malgré la pluie qui n'a cessé de tomber.

Ca faisait longtemps que maman Lapin n'était pas venue te donner de nouvelles. Si les choses se décantent prochainement, tu pourrais en avoir très bientôt !

D'ici là, take care.

19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 13:37

Difficile de mettre des mots sur ce que nous avons vécu ces dernières semaines.

J'étais terrorrisée, sans voix. 

Dans l'attente perpétuelle, je n'allumais pas la radio sans un espoir mêlé de crainte.

Et puis ce matin la bonne nouvelle est arrivée.

On l'a prise avec des pincettes au départ.

Pas envie de revivre la douche froide des premiers jours.

Et enfin la confirmation tombe. 

Ils sont libres. Libres ! LIBRES !

Nous étions captifs de cette angoisse, nous voilà libérés à notre tour. 

Heureux pour eux, avec eux. 

Et pressés de les revoir et de leur manifester notre amitié.

 

Merci à tous et toutes pour vos prières, votre soutien. 

 

Merci Seigneur de nous avoir entendus.

 

Mon coeur est en joie. 

 

On va fêter ça !

 

 

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:23

il paraît que les oeufs viennent des cloches de Pâques.

C'est ce qu'on m'a dit quand j'étais petite.

Et puis un jour je suis devenue Maman Lapin.

Et j'ai été introduite dans la grande confrérie secrète des lapins de Pâques.

Je peux te dire que c'est pas les cloches qui déposent les oeufs dans ton jardin.

Même que pour preuve, on a pris un film.

La famille Lapin vous souhaite à tous et toutes de Joyeuses Pâques en famille ! 

De la poésie, on en a besoin !

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:48

Je n'ai pas d'enfant handicapé. 

Pourtant j'ai toujours su, que, quel que soit le handicap de mon enfant à naître, je l'accepterais tel qu'il est. 

 

"Je te donne toutes mes différences

Tous ces défauts qui sont autant de chances"

 

J'entendais ce refrain au creux de moi, et je ne pouvais pas le faire taire. 

 

Le dépistage de la trisomie est à ma connaissance systématiquement proposé par les gynécologues (on me l'a proposé à chaque fois).

Il n'est pas obligatoire, mais très fortement conseillé. 

Ca parait anodin, c'est facile, c'est une prise de sang.

Si on y réfléchit bien, c'est extrêmement violent. 

C'est un processus vicieux qui met la mère, porteuse de vie dans une situation terrible : le CHOIX.

Le choix de vie ou de mort sur son enfant.

C'est lui donner un droit que sa conscience ne peut pas assumer. 

On la met en opposition avec elle-même, en contradiction avec son moi profond.

On pourrait croire que je juge celles qui ont eu recours à une IMG ou même à une IVG. Que je leur jette la pierre.

Au contraire.

Je crois que toute mère, toute famille qui a eu recours à une IMG ou une IVG pour quelque raison que ce soit, est dans une souffrance infinie et a besoin d'être aidée et accompagnée. C'est un véritable deuil. Une tragédie.

Je crois aussi que tout doit être fait pour soutenir les parents et les familles qui souhaitent accueillir un enfant malgré un handicap, aussi lourd soit-il. 

J'ai toujours refusé cette fameuse prise de sang. Ce refus n'a pas toujours été très bien pris par le praticien en face de moi d'ailleurs.

Je me suis entendu répondre que je ne choisissais pas un bébé sur un catalogue, que sa vie, telle qu'elle était dans mon ventre était la chose la plus précieuse qui soit. Dans ces conditions quel intérêt de savoir s'il est "normal" ou pas ? 

Est qu'un chromosome différent le prive de son besoin d'aimer, de sa capacité à rendre cet amour ?

Est ce que sa différence le prive d'humanité ? 

 

Je suis une amie de l'Arche depuis longtemps. 

Grâce à ma petite soeur qui y travaille depuis plus longtemps encore.

Au service des plus faibles et des plus petits.

L'Arche est une communauté de vie pour les adultes porteurs de handicap mental, créée par Jean Vanier, présente dans le monde entier. (clique sur son nom si tu ne le connais pas, il vaut le détour !)

Au sein de l'Arche, où que tu sois, tu trouveras de la joie de vivre, de l'Amour, de la simplicité.

Chaque personne y est aimée et accueillie pour ce qu'elle est, comme elle est, sans déni et sans pitié.

Je me rends dès que je le peux à la messe du foyer proche de chez moi. 

Ce que j'y trouve est indescriptible.

Une paix, une joie simple. Une amitié vraie. 

 

Les valeurs que je retrouve dans la Bible, dans les chansons de Goldman, et les bouquins de Jean Vanier.

Dingue non ? 

 

 

Dans la famille Lapin, il y a...

Ca01H

Phot1.png

...un papa, une maman

et 6 enfants !

Famille1.png

Camille, Jean-Baptiste, Pierre, Philippe,

Cécile et Alexandre.

  Vous êtes chez eux,

soyez les bienvenus !

lapins-17.gif

Papa lapin à la guitare

Ca02H

 


La tristitude de la famille Lapin # concours... 

Ca01H

Une Recherche ?

Lectures en cours

Terrier embelli par