Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 17:33

Je tremble pour eux, chaque jour que Dieu fait.

Chaque jour que Dieu fait, je prie le Ciel de les protéger. 

C'est seulement le soir, une fois qu'ils sont couchés que je respire un peu mieux. Je les sais en sécurité. 

C'est l'heure de la sérénité maternelle, qui embrasse doucement sa progéniture en espérant que demain, demain ça ira bien aussi. 

J'ai toujours peur. 

Peur de la mauvaise rencontre, de la mauvaise décision. De la seconde d'innatention qui fera tout basculer. 

Je vois des ogres cachés derrière les arbres du sentier, des loups affamés roder la nuit dans les fourrés. 

Je les plains quand de l'école ils reviennent blessés. Par un regard ou une parole abrupte et mal placée. 

Sans les inciter à la vengeance, je leur apprends à se défendre, à ne pas se laisser faire. 

J'espère en silence qu'ils choisiront les bons amis, les attentionnés, les sages et les gentils.

J'instaure autant que possible à la maison un climat de paix et de sérénité. 

Pas de télévision, des jeux vidéos adaptés à leur âge, interdiction de jurer ou de dire des gros mots (sauf pour maman quand elle conduit la voiture)

NO VIOLENCE.

Jusqu'à hier j'étais pétrie de certitudes, j'aurais donné le bon Dieu sans confession à chacun de mes enfants.

Jusqu'à hier.

Et puis hier soir, je suis tombée de l'armoire.

De Maman Chèvre, je me suis métamorphosée en Maman Loup-Garou.

Je n'avais jamais pensé être un jour la mère du caïd que l'école entière (adultes compris) craint et redoute. 

J'ai été "convoquée" pour un compte-rendu des agissements déplacés de Pierre Lapin.

Certes, Pierre n'est pas un ange. Je le savais déjà. 

N'empêche j'étais à mille lieux de l'imaginer capable de réaliser ce qui suit.

Pendant le déjeuner, il a fait un doigt d'honneur à la "dame de cantine". Il a joint à son geste une parole très grossière que je suis dans l'incapacité de restituer par écrit. 

J'ai pleuré, beaucoup.

J'ai écouté Pierre, longtemps, m'expliquer pourquoi il a fait et dit cela, où il l'avait entendu.

J'ai accepté ses excuses et essuyé nos larmes.

Et j'ai réfléchi.

Camille et Jean-Baptiste ont eu 8 ans eux aussi. Ils sont passés par les mêmes difficultés, ont constaté au même âge les mêmes contradictions : ce vide intersidéral entre ce qu'ils voient et entendent à la maison et ce qu'ils vivent à l'école. Ils s'en sont bien sortis, sans se laisser influencer. Ils ont su choisir leurs amis, des enfants éduqués et bienveillants. 

Avec Pierre ça ne se passe pas aussi bien. 

Sa nature anxieuse le pousse à l'excès.

En tout.

D'aussi loin que je me souvienne, il a toujours été attiré par l'interdit, ce qui est sale, ce qui fait peur. 

Son premier retour de bibliothèque : un livre sur les araignées et les migales.

Son deuxième : le squelette.

Quand une dame maquille les enfants à un anniversaire, il veut être un vampire.

En petite section son meilleur ami c'était Radu "parce que quand je le tape ça lui fait pas mal" (Radu était un peu enveloppé)

Il prend des risques, s'aventure sans vraiment réfléchir. 

Qui avons-nous perdu lors d'une ballade en famille ? Pierre.

Qui est tombé la tête la première dans le bassin d'eau croupie de la Maison Bleue ? Pierre.

Qui a repeint sa chambre avec le contenu de sa couche, sans oublier ses cheveux et ses sourcils ? Pierre.

Pour autant c'est un enfant très sensible, et je peux dire avec certitude qu'il a une âme aussi délicate qu'elle est complexe. 

Il est impressionnable, et influençable.

Plus qu'aucun autre de nos enfants il a besoin d'un cadre rassurant et sain. 

J'envisage de le changer d'école. 

A deux pas de chez nous il existe une petite école hors contrat.

Ses effectifs réduits permettent un suivi quasi personnalisé de chaque élève. Le niveau et l'ambiance y sont excellents.

J'ai rendez-vous avec la directrice prochainement, pour en discuter. 

Je n'ai pas encore pris de décision. 

C'est un choix important qui mérite réflexion.

Il y a du pour, il y a aussi du contre. 

Et vous, que feriez-vous à ma place ?

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dame patronesse 20/02/2013 12:22

Cet enfant sera sûrement très heureux de savoir à quel point ses faits et gestes sont rendus publics et commentés. On comprend qu'il s'énerve.

Maman Lapin 22/03/2013 10:44



Bonjour Dame Patronesse.


Vous touchez là le coeur de la contradiction que la rédaction de ce blog ouvre en moi.


Dire pourquoi ? pour qui ? jusqu'où ? 


La matière de ce blog c'est notre quotidien. Notre vie. Nos questions, notre cheminement.


Si je n'en parle pas, alors autant ne pas bloguer...


Ai-je manqué de respect à Pierre en parlant de lui dans cet article ? 


Je l'ai relu. Je n'y vois pas de mauvais esprit. 


Juste l'appel et l'inquiétude d'une mère qui s'inquiète pour son enfant et que le réconfort de ses lecteurs a apaisé. 


Merci tout de même d'avoir pris la peine de commenter cet article, et par là même d'améliorer ses statistiques 



supercalifragilisticaspialidousious 13/02/2013 00:12

eh ben dis donc ! je suis bleufée par cette solidarité bloguéenne !
Je n'ai pas d'expérience en la matière pour te conseiller mais je trouve qu'il y a beaucoup de bonnes pistes parmi les nombreux commentaires.
Je vous promets de prier pour que vous sachiez trouver la meilleure solution ensemble, et vous embrasse très fort tous les 8.
et bravo les blogos !

Maman Lapin 13/02/2013 12:30



Moi aussi, bleuffée !


Merci encore à tous pour l'intérêt que vous portez à cette histoire et pour votre soutien sans faille. 


Vos réflexions font avancer les miennes. 


Merci encore.



Auydrey 11/02/2013 10:36

Salut
J'imagine ta surprise face au geste de Pierre. Beaucoup de choses ont déjà été dites. Je ne sais si Pierre réalise bien son geste (il sait que c'est pas bien, mais peut être pas à quel point). Voir
un psy peut peut être l'aider à sortir ses sentiments. Le changer d'école ; je ne sais pas ; il peut être encore plus déstabilisé et se renfermé, ou faire de plus grosse bourdes. Je pense que tu as
raison, qu'il faut d'abord dialoguer avec son instit voire avec la directrice, un psy. Sachant que comme l'a dit un garçon à travers son papa un peu plus haut, les dames de cantine sont pas
toujours très sympas.

Maman Lapin 13/02/2013 12:24



Merci Audrey pour ton message. 


L'école était fermée mardi pour la grève. Je prendrai RDV jeudi avec son instit pour en discuter, voir si on ne peut pas l'aider un peu plus à se canaliser. Il en a besoin.


 



hello 10/02/2013 17:19

petite suggestion : malgré la tristesse face à des gestes ou paroles qu'on voudrait voir absentes concernant ses propres enfants, je dirais que votre fils est somme toute normal. vous l'avez dit
vous même qu'il a tendance à être plus proche du cadre que les autres. il s'en approche donc parfois tellement que cela vous semble exagéré. malheureusement, il est normal qu'il "tente" (même des
tout petits dans un environnement équilibré essaye pafois de répondre aux parents; de dire des gros mots qu'ils ont trèsbbien identifiés comme tels). le plus important selon moi : garder le cadre
que vous maintenez autour d'eux sans en modifier ni élargir les bords! ce sera rassurant pour lui! certains enfants entourés d'un cadre stable ont besoin de l'ébranler pour voir s'ils peuvent
compter dessus alors...courage!!!

cécile 10/02/2013 16:59

bonjour,

je viens de lire ton billet, et les commentaires qui t'ont été apportés. je lis régulièrement, pas à chaque fois, le temps me manque cruellement.
Mais bon, j'avais envie de te donner mon sentiment.
Un doigt d'honneur + insultes à la dame de cantine c'est évidemment inacceptable, oui cela méritait que tu sois convoquée pour ensuite en reparler avec lui.
De là à imaginer psy et changement d'école... si tu sors la grosse artillerie pour "ça", qu'auras-tu à ta portée pour des agissement plus graves (je ne veux pas minimiser, mais sincèrement, a-t'il
conscience de la signification du doigt d'honneur quand il le fait, ou sait-il simplement que c'est un geste interdit?). Je ne te souhaite évidemment pas d'autres écarts de sa part, mais bon, ça
peut toujours arriver (ça forge la jeunesse,hein?)
Ce n'est pas l'école qui te fixera le cadre dans lequel tes enfants seront élevés, c'est vous les parents. N'attends pas de l'école qu'elle le fasse pour toi. Ni l'école laïque, ni privée.

Et s'il a envie/besoin de transgresser les limites, il y a surement des raisons super simples qu'un psy te donnera (un psy de comptoir peut-être) sur le fait qu'un N° 3 dans une fratrie de 6 a
besoin de se faire remarquer, qu'il a besoin d'être rassuré sur le fait qu'il est aimé comme les autres même s'il transgresse etc (mais tu sais tout ça déjà). Et s'il les transgresse, c'est à vous
de les poser, ses parents, et un psy, des instits, des dir d'école etc ne le feront pas pour vous, ce n'est pas leur rôle.

et voilà, en fait on a déjà discuté du choix des écoles l'an dernier je me souviens.

Je suis un peu gênée par le lien catholique pratiquant = enfant éduqué parce que je ne m'y retrouve pas.

Et pour ce qui est de la télévision, la regarder avec eux permet de leur donner un sens critique pour qu'eux-mêmes soient capables de zapper ou d'éteindre; on préfère ça chez nous que de poser un
interdit. Mais la fratrie est plus vieille (entre 8 et 16)

Pour moi une fois que vous avez parlé du sujet avec lui, et expliqué ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas, ben on passe à autre chose, non?

Maman Lapin 13/02/2013 12:20



Cécile, je suis super contente que tu réagisses, je me souviens de notre discussion l'année dernière.


J'ai beaucoup d'affection pour ta famille, dans laquelle je me retrouve totalement, avec quelques années de décalage, de par sa composition mais aussi le mode d'éducation que l'on donne à nos
enfants. 


Tes conseils me donnent à réfléchir, une nouvelle fois, et je te remercie de m'avoir fait partager ton sentiment. 


J'ai le sentiment de mon côté que si l'ambiance de l'école actuelle de Pierre ne peut lui être néfaste à condition que nous soyons présents pour lui imposer des limites, d'un autre côté, je reste
accrochée à la conviction que l'inscrire dans cette petite école à côté de chez nous me permettrait de souffler tant sur le comportement que sur le travail scolaire. Peut être à tort, je ne sais
pas, il y a matière à creuser encore. 


Je jongle avec les conduites, les devoirs, les récup' à la crèche (je ne te fais pas de dessin, tu vois de quoi je parle), et quand je vois des notions de base bâclées en classe (merci les cours
d'anglais et d'informatique) faute de temps, ça me fait braire. C'est ça de plus le soir à rattraper. Au bas mot, je passe en moyenne 40 min avec Pierre chaque soir... Le BLED est mon livre
de chevet... 


Je nous donne jusqu'en septembre pour bien peser le pour et le contre. 
Pour Papa Lapin c'est tout vu, il tient exactement le même discours que toi, il ne voit pas l'intérêt de le changer d'école. En même temps, ce n'est pas lui qui se coltine les devoirs tous les
soirs  


En attendant, en ce qui concerne cet épisode, Pierre a je pense bien compris la gravité de son geste, même s'il n'en saisit pas encore le sens. On a mis les points sur les i, à la maison et à
l'école, il a présenté ses excuses, et on n'en parle plus, comme tu dis, on est passés à autre chose. 


Au final, je réalise que le comportement de Pierre n'est pas la véritable raison de mon désir de changement de structure. Ca a été juste la goutte d'eau qui m'a donné envie de tout envoyer en
l'air. 


Et sur l'histoire de la télé, je l'ai déjà dit dans une réponse, en fait on regarde la télé, mais ensemble. Fans de The VOICE en ce moment, c'est notre RDV familial, et nul ne le raterait pour
rien au monde. (non samedi je peux pas, j'ai "te voice"... "la vouasse" comme dit Pierre) Je ne les laisse pas regarder la télé seuls ou regarder un programme sans moi sous prétexte que c'est
tout public. Comme vous, c'est l'occasion de discuter, d'argumenter, et c'est chouette.


Et enfin, sur l'amalgame catho donc bien éduqué, je ne me reconnais pas non plus là dedans. 
J'ai des amis de tous bords, avec ou sans religion, je ne me sens pas plus ou moins à l'aise dans quelque milieu que ce soit en fait. Tu me verras le vendredi évoluer dans un groupe de prière des
mères Rambolitain très bien sous tous rapports, boire des canons le samedi en fumant des clopes avec les chasseurs du coin, et chanter des cantiques le dimanche chez nos amis protestants de la
rue des Ternes.  Mon grand père était athée, ma grand mère très croyante, et je continue de penser que lui était plus chrétien que toute la famille réunie. 


Merci encore d'être passée par ici, et d'avoir pris le temps de commenter, j'envisage d'encadrer ton com et de l'accrocher au dessus de mon ordi. 


Hé vous avez vu ? ... Cécile de 8alamaison , THE Cécile of the blogosphère m'a laissé un comm... si ça c'est pas la grande classe !!!!


Bon mercredi à toi ;-)


 



Dans la famille Lapin, il y a...

Ca01H

Phot1.png

...un papa, une maman

et 6 enfants !

Famille1.png

Camille, Jean-Baptiste, Pierre, Philippe,

Cécile et Alexandre.

  Vous êtes chez eux,

soyez les bienvenus !

lapins-17.gif

Papa lapin à la guitare

Ca02H

 


La tristitude de la famille Lapin # concours... 

Ca01H

Une Recherche ?

Lectures en cours

Terrier embelli par