Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 13:37

Difficile de mettre des mots sur ce que nous avons vécu ces dernières semaines.

J'étais terrorrisée, sans voix. 

Dans l'attente perpétuelle, je n'allumais pas la radio sans un espoir mêlé de crainte.

Et puis ce matin la bonne nouvelle est arrivée.

On l'a prise avec des pincettes au départ.

Pas envie de revivre la douche froide des premiers jours.

Et enfin la confirmation tombe. 

Ils sont libres. Libres ! LIBRES !

Nous étions captifs de cette angoisse, nous voilà libérés à notre tour. 

Heureux pour eux, avec eux. 

Et pressés de les revoir et de leur manifester notre amitié.

 

Merci à tous et toutes pour vos prières, votre soutien. 

 

Merci Seigneur de nous avoir entendus.

 

Mon coeur est en joie. 

 

On va fêter ça !

 

 

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:48

Je n'ai pas d'enfant handicapé. 

Pourtant j'ai toujours su, que, quel que soit le handicap de mon enfant à naître, je l'accepterais tel qu'il est. 

 

"Je te donne toutes mes différences

Tous ces défauts qui sont autant de chances"

 

J'entendais ce refrain au creux de moi, et je ne pouvais pas le faire taire. 

 

Le dépistage de la trisomie est à ma connaissance systématiquement proposé par les gynécologues (on me l'a proposé à chaque fois).

Il n'est pas obligatoire, mais très fortement conseillé. 

Ca parait anodin, c'est facile, c'est une prise de sang.

Si on y réfléchit bien, c'est extrêmement violent. 

C'est un processus vicieux qui met la mère, porteuse de vie dans une situation terrible : le CHOIX.

Le choix de vie ou de mort sur son enfant.

C'est lui donner un droit que sa conscience ne peut pas assumer. 

On la met en opposition avec elle-même, en contradiction avec son moi profond.

On pourrait croire que je juge celles qui ont eu recours à une IMG ou même à une IVG. Que je leur jette la pierre.

Au contraire.

Je crois que toute mère, toute famille qui a eu recours à une IMG ou une IVG pour quelque raison que ce soit, est dans une souffrance infinie et a besoin d'être aidée et accompagnée. C'est un véritable deuil. Une tragédie.

Je crois aussi que tout doit être fait pour soutenir les parents et les familles qui souhaitent accueillir un enfant malgré un handicap, aussi lourd soit-il. 

J'ai toujours refusé cette fameuse prise de sang. Ce refus n'a pas toujours été très bien pris par le praticien en face de moi d'ailleurs.

Je me suis entendu répondre que je ne choisissais pas un bébé sur un catalogue, que sa vie, telle qu'elle était dans mon ventre était la chose la plus précieuse qui soit. Dans ces conditions quel intérêt de savoir s'il est "normal" ou pas ? 

Est qu'un chromosome différent le prive de son besoin d'aimer, de sa capacité à rendre cet amour ?

Est ce que sa différence le prive d'humanité ? 

 

Je suis une amie de l'Arche depuis longtemps. 

Grâce à ma petite soeur qui y travaille depuis plus longtemps encore.

Au service des plus faibles et des plus petits.

L'Arche est une communauté de vie pour les adultes porteurs de handicap mental, créée par Jean Vanier, présente dans le monde entier. (clique sur son nom si tu ne le connais pas, il vaut le détour !)

Au sein de l'Arche, où que tu sois, tu trouveras de la joie de vivre, de l'Amour, de la simplicité.

Chaque personne y est aimée et accueillie pour ce qu'elle est, comme elle est, sans déni et sans pitié.

Je me rends dès que je le peux à la messe du foyer proche de chez moi. 

Ce que j'y trouve est indescriptible.

Une paix, une joie simple. Une amitié vraie. 

 

Les valeurs que je retrouve dans la Bible, dans les chansons de Goldman, et les bouquins de Jean Vanier.

Dingue non ? 

 

 

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 08:00

Ma vie est assez mouvementée en ce moment. Je ne te parle pas de la tempête dans mon esprit.

D'ailleurs ça t'a un peu décoiffé, pardon. 

Avec un peu de recul finalement, tout va plutôt bien, les enfants sont en bonne santé, je me porte bien moi aussi, le ciel ne nous est pas tombé sur la tête même si on en a eu l'impression le 19 février dernier, et même si, comme chacun, j'ai mes petits soucis, j'ai toujours ces instants de grâce offerts qui mettent un peu de poésie dans mon quotidien et me font dire que ça en vaut la peine. 

Tous ces efforts, ces oublis de soi, même ces égoïsmes et ces déceptions parfois, tout cela en vaut la peine. 

Quand je les entends rire ensemble à gorge déployée, quand je les vois s'entraider, se soutenir, s'attendre, s'expliquer, je me dis que tout cela en vaut la peine. 

Et je me dis que là bas, dans son désert aride, ces joies microscopiques que ne manqueront pas de lui offrir ses enfants sont sans doute ce qui la font tenir, et lui font se dire que ça vaut la peine de continuer. D'y croire. 

L'absence est douloureuse à tout un chacun, mais une séparation appelle toujours des retrouvailles et apaise cette souffrance.

Mais l'attente sans nouvelles et dans l'inquiétude extrême, c'est tout simplement inhumain.

L'incertitude quant au soutien apporté par les seules personnes qui aient le pouvoir de faire quelque chose, c'est révoltant.

Ce sentiment de colère et de haine envers les responsables de cet acte odieux, c'est déconcertant. Je n'aime pas ressentir cela, même envers eux.

Oui c'est vrai je ne pense qu'à ça, tout le temps, jour et nuit.

Je suis devenue franchement invivable.  

Et pourtant comme dit sagement Papa Lapin, il faut continuer à vivre.

Et je sais qu'il a raison.

Alors si tu le veux bien, même si au début je me forcerai un peu, je vais continuer de vivre.

Et de bloguer aussi tant qu'à faire.

 

#La mise à jour est terminée  

#Vous pouvez redémarrer votre blog.


Grain de Sable par luciolesenvole

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 06:00

C'est jeudi, c'est journée pourrie. Ca rime avec taxi.

16H15, Camille et JB descendent de la navette devant la maison. Pas le temps de se poser, limite je les attends dans la voiture le moteur déjà allumé, il faut partir chercher Pierre et Philou à l'école, dans 3/4 d'heure on doit être au KT, à 15 minutes de la maison, HHDP (Hors Heure de Pointe)

16H35, On a récup un philou grognon, un Pierre râleur, et on fonce le nez sur le volant pour ne pas arriver en retard. 

17H00 On pratique le jetage de lapin sur oratoire, mais avec grâce et élégance, s'il vous plait.

On refait le trajet inverse pour aller chercher Cécile et Alex à la crèche à côté de la maison à 17H30.

On rerefait le même trajet re inverse, pour récup' Camille et JB. On a le temps (10 min) de passer au magasin de jouets du coin pour acheter une bricole pour l'anniv de l'ami de Pierre. Je dis à Alexandre d'arrêter de pleurer. On chante "les petits poissons". Je demande presque gentiment à Alexandre d'arrêter de se tortiller sur son fauteuil en hurlant. Je chante "Ce matin un lapin a tué un chasseur". Je m'arrête en warning sur le bas-côté et j'échange sa place avec Philippe. Qui se met lui aussi à râler, il avait réservé une place côté fenêtre, pas couloir. Ouin. Je note : "PENSER A PRENDRE MES BAB" (Bouchon Anti Bruit) jeudi prochain. 

18H00 On récupère les aînés, à 15 secondes près, même pas besoin de descendre de la voiture pour poireauter dans le froid GLACIAL, touch and go. Si ça c'est pas du grand art, dites moi ce que c'est.

18H30. Arrivée à la maison. Nous sortons quasi asphyxiés de la voiture. Cécile, après une gastroentérite cataclysmique la semaine dernière, était constipée depuis 3 jours. Visiblement elle ne l'est plus. Joyeux Noël Félix.

Cécile au bain, les deux petits collés devant Barbapapa, sauf que non, devant Chantal Goya au bout de 10 min parce que Alexandre a peur du léopard-qui-s'est-échappé et qu'il hurle presque aussi fort que Philippe qui lui hurle de se taire. 

19H00 J'ouvre le frigo. Ce tupperware plein de nouilles collées trop cuites me fait de l'oeil c'est trop tentant. Un plat à gratin, une bonne lampée de crème de la sauce tomate, du gruyère, de l'origan et HOP LA ni vu ni connu je t'embrouille, je suis un véritable cordon bleu. 

19H30 Remplissage des estomacs. Si si, le terme est approprié. Depuis quelques semaines, Cécile fait des manières pour manger son plat principal. J'ai tout essayé. La douceur, la menace, le chantage, l'exclusion, la privation de dîner, l'enfournage de force. RIEN N Y FAIT. C'est une tête de mule. Alors j'ai rusé. 
Je lui présente sur la table son plat ET son dessert, en même temps, côte à côte.

EH BIN CA MARCHE.

Alors sur un plan gustatif et culinaire c'est absolument nul, vu qu'elle prend une bouchée de plat, une bouchée de dessert, etc.

Mais sur un plan purement nutritionnel j'approuve. A 200 %

19H45 Lavage de mains, de dents et plus si affinités. Rangeage de chambre. Vite fait bien fait.

Une petite chanson douce pour Cécile et Alexandre.  Un petit livre pour Philippe choisi par moi (pas le choix sinon on en a pour une plombe, il choisira exprès celui où y'a plein de trucs de marqué)

A 20H Souflitude. 

Pfffiiiioooouuuu.

Le jeudi c pas trop mon jour en fait cette année. Limite j'aime autant le mercredi...

Et toi, c'est quoi le pire moment de ta semaine ? 

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 06:00

Le jour où je me suis inscrite sur Facebook, Facebook m'a dit : "C'est gratuit et ça le restera"

Et puis grâce à des blogueuses plus averties que moi sur la question, j'ai appris que si tu ne payais pas, les abonnés de tes pages ne recevraient plus tes notifications. Merci Sabine

A MOINS QUE tu ne coches la petite case magique ! 

Alors si tu veux continuer à recevoir des news et des photos inédites de la famille Lapin en exclusivité sur Facebook, 

il va falloir cliquer. Oui encore. Mais une bonne fois pour toutes et après on n'en parle plus.

(D'ailleurs c'est valable pour toutes les autres pages que tu aimes et que tu as envie de suivre !)

Et pour me dispenser t'éviter une explication longue et fastidieuse de "où c'est'y quon clique ?"

Je t'ai fait un dessin.

Capture-d-ecran-2012-12-14-a-07.22.47.png

Et si tu n'es pas encore abonné à la page Facebook de la famille LAPIN, cours-y ! Tu seras peut être le 200 ème ? 

Par ici l'ami.

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 10:08

J'aime écouter la radio. C'est mon média préféré. Le seul que j'utilise en fait. 

Parce qu'à 20H j'ai autre chose à faire que de m'asseoir devant la télé. 

Parce qu'en écoutant la radio je peux préparer le dîner en même temps. 

Parce que lire un journal ça demande de ne pas être interrompue toutes les 5 minutes...

"MAMAAAAN"....

Attends je reviens.....

.....

Donc je disais...

Ah oui, la radio. Je suis branchée sur Europe 1 dès que je suis dans ma cuisine et/ou dans ma voiture (et j'y suis souvent mine de rien)

Accessoirement de temps en temps pour une ambiance rétro américano glamour, je me branche sur Radio CHOUP, j'adore : 

Radio Choup Cooking Radio

 

 

 

Et depuis que j'ai un socle d'ipad (merci papa Lapin !) j'écoute mes émissions en podcast.    

Le direct je ne peux plus. Deux raisons majeures m'ont fait prendre cette décision de ne plus écouter le direct.

La PUB tout d'abord.

Sur une heure d'émission, Franck Ferrand est coupé par 4 spots de 5 minutes de pub.

20 minutes pendant lesquelles on est agressé par des pubs anxiogènes ("viiiite vous n'avez plus que deux jouuuuurs !"), complexé par des pubs frustrantes ("LE cadeau qu'il faut ABSOLUMENT offrir") ou agacé par des pubs bêtifiantes à souhait ("Georgeeeette y'a plus de PQ dans les toilettes, tu veux pas demander à ta mère d'aller en acheter pour moi ?")

Vous ne les écoutez pas, vous vous contentez de baisser le son et pourtant vous les entendez. Et elles vous sapent le moral de façon insidieuse. 

La pub c'est le monoxyde de carbone de la radio. Tu l'entends, tu ne sens rien, mais ça te tue le cerveau à petit feu.

Deuxième raison, le micro connard.

Plus communément appelé le micro trottoir.

Je l'appelle comme ça parce que mon papa l'appelle déjà comme ça parce que lui comme moi, quand on tombe sur un micro trottoir, on finit invariablement par fermer frénétiquement le poste de radio au bout de 3 minutes en disant, quand ce n'est pas en criant un "CONNARD !" libérateur.

Dites moi que je ne suis pas la seule asociale à faire ça... pitié. 

Non mais c'est vrai quoi le quidam que tu interroges au détour d'une allée ou à la sortie d'un magasin il répond à chaud, il a pas eu le temps de réfléchir à ce qu'il allait dire, et que 99 % du temps il dit une connerie plus grosse que lui. Et en plus la plupart du temps il la dit mal, il bafouille, il écorche notre belle langue française. 

Bref, c'est un connard, et pissétou.

Le jour où il n'y aura plus de pub et de micro connard à la radio, j'écouterai le direct.

D'ici là, vive le podcast, et vive Franck Ferrand.

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 19:37

Avant d'y aller pour de vrai je ne m'imaginais pas ce que c'est.

Ou plutôt je m'imaginais quelque chose d'insurmontable.


J'avais donné vie et nourri une forme hybride de fantasme négatif et démesuré qui me tétanisait.


J'étais sûre que ce n'était pas pour moi. Je voyais bien que d'autres étaient déjà passées de l'autre côté sans trop de bobos, que bon an mal an, elles y arrivaient plutôt bien, et qu'elles avaient l'air heureuses, de l'autre côté.

Oui mais moi.

Moi je serais bien fichue de louper la barrière et de me rétamer lamentablement le nez dans la gadoue.


En plus qui voudrait de moi ? Je suis vide, moche, sans intérêt.
Même déguisée en banane géante, pas sûr que j'intéresse un babouin affamé...
(T'as vu comme j'ai confiance en moi ça fait rêver) 


Bref, de l'autre côté c'était sûrement l'horreur. De l'autre côté je serais perpétuellement à la masse, dépassée, lessivée.

Déjà que c'était pas brillant tous les jours.


Adieu veaux vaches et iphone 5.
(En fait quoi qu'il arrive adieu iphone 5... Je viens, encore, d'exploser l'écran de mon portable à 10 euros, ça m'aurait fait mal si ça avait été un iphone 5, donc je n'aurai pas d'iphone 5, Cqfd..... Nb je ne suis pas maladroite, je ne casse presque jamais rien, à part les portables... ce qui est moins pire que les voitures, ou même les enfants, tout le monde en conviendra, même papa lapin que j'entends rire jaune de là où je suis...fin de cette longue parenthèse)

Avant donc, Maman Lapin était cantonnée derrière sa barrière d'idées reçues bien confortables.

Mais ça c'était avant. 

Avant qu'elle ne saute la barrière de son foyer, et passe du côté obscur de la Femme.

Yes, she did it.

Aujourd'hui, Maman Lapin est une working girl.

Et SON iphone 5, payé avec SON argent gagné par elle toute seule, c'est presque une réalité...

Presque autant que son retard de lessive. Va falloir réajuster deux trois trucs fissa, moi j'vous l'dis !

En tous cas elle n'a pas fini d'en parler ;-)

 

SUGGESTION MUSICALE DU WEEK END. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 09:54

Concours de blogs. 

Votez pour ce blog.

Un clic par jour !

Merci ;-)

 

Tu en as soupé tous les jours sur ton mur facebook ? Rassure-toi pour moi aussi c'était lourdingue.

Rien de plus lourdingue que d'être soi-même lourdingue tiens.

J'ai voulu y participer parce que ... tiens oui pourquoi...

Je crois que c'est naturel finalement. Ce besoin de reconnaissance pour ce que l'on fait. C'est humain.

Je suis humaine avant d'être lapine, sache-le.

J'écris ce blog sans but précis, pour plusieurs raisons à la fois en fait. J'ai mis du temps à trouver un rythme (d'ailleurs il n'en a pas !), un style qui me convienne et qui plaise, du temps à trouver le ton juste, à m'auto-censurer pour en dire juste assez, mais pas trop. 

Pas de sujets qui fâchent, pas de polémique. Je ne sais pas la gérer et je m'enflamme trop vite.

Donc je ne te parlerai pas de mon point de vue éclairé sur le mariage homo ou les 5 jours d'école.

Même si ça me brûle parfois la langue c'est vrai.

Ca me cantonne dans la catégorie blog gentillet chroniques enfantines, mais qu'importe, c'est à ma hauteur, et je constate que les billets qui parlent de mon quotidien sont ceux qui génèrent le plus de commentaires.

Les commentaires. Quelle transition !!

Venons-y. 

C'est selon moi tout l'intérêt d'un blog. L'interactivité, l'échange, le partage. 

Sache le, un auteur de blog ADORE recevoir des commentaires. Ils lui augmentent son égo, redorent son blason, et légitimisent son choix d'étaler sa vie privée au grand jour. Ils donnent un sens à son projet d'écriture. Ils sont la cheville du blog. Le blog tourne autour de l'onglet commentaires.

Mais où veut elle en venir ? 

Je réfléchis tout haut, ça me prend souvent. 

Je veux comprendre pourquoi j'ai participé à tous ces concours ces derniers temps. 

Pourquoi j' en ressentais le besoin, pourquoi je m'y suis inscrite presque compulsivement à peine avais-je appris leur existence, alors même que je savais pertinemment que je ne serais jamais sélectionnée. Trop peu connue, pas assez consensuelle (plus con que sensuelle d'ailleurs), trop décalée sans doute. 

ORGUEIL MAL PLACé.

ENERGIE DEPENSéE Pour RIEN.

LECTEURS DE BLOGS EXASPéRéS. 

Micheline s'est désabonnée de la page facebook, elle en avait marre d'être harcelée par nos appels au vote.

Micheline pardon, c'est promis je ne recommencerai plus. Les concours de blog ça pue.

Oui je sais, je dirais pas la même chose si j'avais été sélectionnée. 

Tu peux revenir !!!

INSCRIPTION A LA PAGE FACEBOOK DES LAPINS

Il faut cliquer sur "j'aime" ;-)

Parce que le nombre d'abonnés facebook aussi, c'est un sacré baromètre. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 13:42

Et le gagnant de notre concours facebook est…

 

Hier soir, j'ai vu l'âme de Barcella. Je la devinais dans son dernier disque, je l'entendais vibrer dans ses chansons et dans sa voix. J'ai eu l'occasion d'aller la regarder droit dans le coeur. Et je n'ai pas été déçue.

 

La suite de l'article est ICI

Laissez moi un commentaire sur le site sobusygirls, en bas de l'article ! (il y a un classement des articles les plus commentés à la fin de la semaine)

Genre faites péter le compteur quoi !

Et sinon, une dernière info pour la route.

Jusqu'à hier soir, je prononçais son nom à l'italienne, un truc du genre BARTCHéLA.

En fait c'est beaucoup plus simple. Il faut le prononcer à la française, comme il s'écrit.

C'était cadeau, tu dormiras moins bête.

 

Vous pouvez aussi faire beaucoup pour ce blog en cliquant systématiquement sur cette petite fleur rose à la fin de chaque article si celui-ci vous a plu. Merci, à vot' bon coeur m'sieur dame !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 20:38

- Allo Maman Lapin ? C'est Marianou, je te dérange pas ?

- Euh non, j'ai les jumeaux dans la voiture, Alexandre a pourri sa couche et l'atmosphère par la même occas' et je dois récup un autre lapin dans 15 min. Mais vas y ma poule, tu me déranges JAMAIS. Attends je sors de la voiture sinon je vais décéder asphyxiée sur mon volant, j'ai pas mérité ça.

- OK. Alors tu te souviens hier je t'ai dit que j'allais voir Barcella en concert avec mon frère...

- Ouais je me souviens (morue t'as trop de bol je suis super jalouse)

- Eh bin mon frère il est malade. Mais comme un chien.

- Ouaiiisss ???... et ????... (laisse la parler, si ça se trouve elle a juste une recette miracle à te demander)

- Eh bin ça vaut ce que ça vaut, c'est un peu à l'arrache, mais si ça te dit, eh bin je t'emmène !

- Pitin ma poule, mais ça vaut de l'or ! 

 

Et voilà. Après avoir déjoué la conspiration qui se trame pour l'empêcher d'aller s'éclater à Paris épuisé tous les plans babysitter de son répertoire, elle a fini par décrocher Mary Poppin'ch de son nuage (oui, Mary Poppin'ch elle é portouguéche tu savais pas ?), et demain, demain mes ptis lapins, elle va écouter Barcella, elle va rire Barcella, elle va danser Barcella, pour de vrai !!!

Barcella c'est qui ? 

C'est Bénabar, mais en mieux. 

Tu vois ?

Bref, ça va être top. 

Top.

TOP !

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

EDIT DU 25 OCTOBRE : 

Réflexion faite, on peut se tromper hein il n'a rien de Bénabar.


Barcella c'est Barcella et puis c'est tout. 

 

Inimitable et inclassable.

Et moi je le trouve beau. Là.

Repost 0

Dans la famille Lapin, il y a...

Ca01H

Phot1.png

...un papa, une maman

et 6 enfants !

Famille1.png

Camille, Jean-Baptiste, Pierre, Philippe,

Cécile et Alexandre.

  Vous êtes chez eux,

soyez les bienvenus !

lapins-17.gif

Papa lapin à la guitare

Ca02H

 


La tristitude de la famille Lapin # concours... 

Ca01H

Une Recherche ?

Lectures en cours

Terrier embelli par